Accueil Les conférences Isaac Archives (Francophones et internationales) Conférence Internationale Pittsburgh 2012 - Témoignage Robert Jean - Usager

Calendrier

se_module_calendrier_35 - style=default - background=
<<   201611<201710 Novembre 2017 >201712   >>201811
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      
35201711

Conférence Internationale Pittsburgh 2012 - Témoignage Robert Jean - Usager

Bonjour à vous toutes,
Avons rédigé un article pour les Bulletins Au Figuré et Figuratively Speaking d'Isaac Canada.
Y avons joint quelques photos qui pourront agrémenter la lecture.
Au plaisir,
Robert et Marc
 

ISAAC 2012 : Conférence Pittsburgh

Bonjour,

Je m’appelle Robert Jean et je suis un auteur conférencier francophone de Montréal, Québec. Certains d’entre vous m’ont rencontré à des conférences antérieures à Toronto, Montréal 2008 ou Barcelone 2010. Mon accompagnateur et ami Marc demeure et voyage avec moi depuis trente ans. Bien que je communique avec mes yeux, j’utilise un Pathfinder pour mes discours pré enregistrés.

Marc et moi avons rassemblé nos idées ensemble pour la rédaction de cet article à propos des gens fantastiques retrouvés ou rencontrés, des appareils et accès expérimentés de même que des sites de cette ville pittoresque, question de partager notre merveilleuse expérience!

Planification

Alors que nous étions préoccupés par des questions de santé en février dernier, j’ai  quand même pris la décision de m’inscrire. Puisque notre priorité était ailleurs, je n’ai ni soumis de présentation ni investi beaucoup d’énergie en levée de fonds. Toutefois, trois subventions ont payé environ 35% de nos dépenses totales.

Le voyage

Nous nous souvenions avoir conduit il y a treize ans, alors que nous étions observateurs à notre toute première Conférence, celle de PEC à Pittsburgh, Pensylvannie. Puisque que tout s’était bien déroulé et que nous aimons la géographie, nous avons décidé de reprendre la route. Nous sommes donc passés par Cornwall et Brockville, Ontario pour nous diriger vers les Mille Îles et les douanes américaines. Puis, à travers Syracuse et Buffalo, le long du Lac Ontario et d’une partie du Lac Érié, dans l’État de New York. Puisque le trajet est d’une durée d’onze heures, nous avions précédemment réservé des hôtels au long de notre route. Nous avons imprimé des itinéraires par Google. Nous nous sentions fiers de n’avoir fait aucune erreur et d’avoir bien équilibré nos distances. Puisqu’avec un contrôle céphalique, je conduis mon fauteuil motorisé plutôt lentement, nous avions réservé l’hôtel le plus près du Centre des Conférences et pour six nuits, car nous désirions visiter la ville. Une chambre régulière avec deux lits, assez d’espace pour pivoter avec mon fauteuil et un bain accessible !

La Conférence

L’expérience nous a appris qu’il vaut mieux planifier nos choix d’activités à l’avance car les agendas de ces Conférences sont très remplis. Même si nous accordions priorité au programme social et aux exposants, nous avons quand même réussi à participer à certaines réunions, ateliers et événements. La Cérémonie d’Ouverture, par exemple, a été tout simplement formidable. Des 3600 membres d’ISAAC provenant de 62 pays, 1100 de 34 pays y ont participé et nous étions tous invités à signifier notre présence pendant la Parade des drapeaux. Ceci revêtait un caractère particulier puisque les Olympiques de Londres 2012 se tenaient en même temps. Nous avons entre autres appris que Pittsburgh a vu naître le banana split, le bingo et le big mac. Un utilisateur d’appareil du nom de Spooky nous a fait entendre certaines de ses belles compositions, spécialement Don’t laugh at me et Peter de l’ancien groupe Peter, Paul and Mary nous a divertis en nous laissant comme message de s’accepter les uns les autres, comme nous sommes!

Nous étions un peu déçus des Town Hall Meetings puisque les salles n’étaient pas disposées pour favoriser les échanges. Cependant, nous étions impressionnés d’une jeune demoiselle qui compose ses propres poèmes, travaille avec un professeur en musicothérapie et diffuse ses chansons sur You Tube. Et que dire de la pièce de théâtre French Twist alors que les comédiens nous font rigoler sur l’accent parisien. Nous réalisons vraiment que nous n’avons qu’une vie pour accomplir nos rêves.

Nous avons eu du plaisir à participer à la réunion du Chapitre canadien. Environ 40 Canadiens dont 5 utilisateurs d’appareil s’y sont rassemblés, la plupart provenant d’Ontario et de Colombie-Britannique. Nous y avons surtout reçu des informations sur le membership, Km for Communication, les finances, activités et événements à venir. Nous avons aussi été agréablement surpris de remarquer nos photos sur le dépliant d’ISAAC Canada et sur une diapositive mentionnant leur généreuse contribution à notre participation à Barcelone. On nous y a présenté également un clip intéressant sur le projet Dance in the shadow de Rebecca. Puisque la température extérieure montait dans les 90F., nous avions besoin d’une sieste en fin d’après-midi avant les activités de soirée.

Lors de la Cérémonie de fermeture, nous nous sentions fiers d’un autre Canadien que nous avions eu le plaisir de rencontrer en tant que co-président de la Conférence Montréal 2008. En effet, Jeff Riley a été élu nouveau Président d’Isaac. Bravo! De plus, un secret bien gardé nous a finalement été dévoilé: notre prochaine Conférence en 2014 aura lieu à Lisbonne, Portugal.

Les exposants

Avant de visiter la salle des exposants, j’avais rencontré Rick de San Diego et remarqué sur son fauteuil roulant un système de montage pour son contrôle céphalique. Je lui ai posé des questions à lui et à son préposé Jo sur la stabilité de ce système.

Le premier jour, je me suis présenté au kiosque de Tobii et expérimenté un contrôle d’environnement C15 avec le eye gaze. Nous avons comparé les formats des versions de souris à la tête. Le lendemain, nous nous sommes informé du système Nu Eye de Prentke-Romich et posé des questions à un représentant sur l’appareil Echo.

Le troisième jour, on a passé pas mal de temps à expérimenter le nouveau Accent. J’étais intéressé par la version française avec accès à mes courriels, Skype et Facebook. Ces appareils sont très dispendieux, surtout si on y ajoute un accès avec les yeux. Nous nous posions des questions sur les décisions éventuelles du gouvernement. Au dernier jour, Marc s’est présenté à Dynavox pour s’y enquérir d’un appareil simple comportant des messages préenregistrés pour les discours compatibles avec une souris à la tête et une version française. Il y a rencontré un représentant de Toronto qui l’a informé du M, appareil de messages digitalisés et enregistrés. Il ne nous reste plus qu’à en informer et faire travailler mon ergothérapeute maintenant!

Les participants

Nous avons eu la chance de rencontrer plusieurs personnes provenant de partout dans le monde : Australie, Brésil, Danemark, Grande-Bretagne, Suisse, France, Canada (Québec, Nouveau-Brunswick, Ontario et Colombie-Britannique) et Etats-Unis (Pensylvannie, Illinois, Washington, Arkansas, Wisconsin, Michigan, Caroline du Nord, Floride, Californie).

Que dire de la joie ressentie à retrouver des amis de Conférences antérieures à Montréal, Toronto, Pittsburgh, Neuchâtel et Barcelone! Nous y avons vite retrouvé notre complicité à partager des souvenirs dans le métro, au restaurant, pendant une réception et, même, sur le plancher de danse.

Des participants de toute profession s’y sont mêlés les uns aux autres : orthophonistes, ergothérapeutes, linguistes, chercheurs, présentateurs, utilisateurs d’appareil de communication, préposés, membres de la famille, professeurs, directeurs d’école et représentants d’associations et de compagnies spécialisées.

Nous en avons rencontré partout : dans l’ascenseur, au lobby d’hôtel, au restaurant, au stade de baseball, sur une terrasse ou lors d’une belle croisière. Ils ont pour noms Vic, Nola, Toni, Tracy, Nora, Barbara, Stacy, Geraldine, Christine, Isabelle, Élizabeth, Yvan, Katie, Jennifer, Bob, Bruce, Gayle, Katilyn, Justin, Beth, Tom, Mo, Rick et Jo et nous les saluons.

Des gens nous y ont fait réfléchir, tels un père n’y connaissant rien en technologie mais accompagnant tout de même son fils pendant que son épouse veille à l’entreprise familiale, et une mère formidable accompagnant sa fille pendant que son époux s’occupe des cinq autres enfants. Celui qui nous y a le plus inspiré cette année, c’est un petit bonhomme tout souriant de neuf ans du Michigan qui s’exprime avec son deuxième appareil, ayant obtenu son premier à l’âge de trois ans. Nous ne pouvions faire autrement que de penser aux grandes lacunes en professionnels et en technologie il y a 60 ans, alors qu’un jeune ne pouvait compter que sur des professeurs et bénévoles dévoués.

Tourisme

Les événements sociaux organisés dans le cadre de la Conférence sont très importants pour nous car ce sont des moments privilégiés pour rencontrer des gens et visiter des lieux pleins d’intérêt. Ainsi, nous avons eu la chance d’apprécier le coup d’oeil sur la rivière à partir du toit du Centre de Conférence, un superbe coucher de soleil, de vieux autobus et camion de pompier au Centre d’Histoire du Sénateur John Heinz de même qu’une vue incroyable des tours de Pittsburgh à partir du Stade PNC.

Nous avons aussi réussi à participer à un tour guidé de la Ville d’Acier, ses trois rivières et 465 ponts. Nous nous sommes arrêté au tout nouvel Aréna Coral et au stade de football Heinz. Nous avons débarqué au Panorama Ouest et y avons observé cette vue imprenable

sur le Golden Triangle. Au troisième jour de la Conférence, nous avons appris qu’un groupe organisait une sortie en bateau pour le lendemain. Alors, tout juste après la Cérémonie de Clôture, nous nous sommes joints à eux pour un souper –croisière au Gateway, près de Station Square. De la compagnie fort agréable, une vue magnifique de la ville et des souvenirs impérissables!

Articles de voyage indispensables

Puisque j’ai des problèmes dermatologiques au visage, je dois absolument me protéger du soleil. J’ai donc été sage d’apporter mon abri Go-Top spécialement conçu pour moi et installé sur mon fauteuil. Je l’ai apprécié spécialement pendant la Réception de Bienvenue sur le toit du Centre de Conférence et au Panorama Ouest.

Aussi, puisque ma dysphagie m’empêche de mastiquer et surtout d’avaler correctement, j’ai besoin que mes aliments soient broyés en consistance purée. J’ai encore une fois été sage d’apporter mes ustensiles pour les hors d’œuvre offerts à la Réception de Bienvenue et mon mini-hachoir pour les pretzels, hot-dogs et hamburgers au PNC Park. J’étais désappointé que le Comité Organisateur n’aie pas pensé à des arrangements spéciaux à cet effet. Cependant, nous l’avons mentionné lorsque nous avons réservé un souper-croisière et le chef s’est fait un plaisir de nous offrir ce service.

Enfin, puisque je conduis très lentement mon fauteuil avec un contrôle céphalique, j’étais heureux de bénéficier de ma propre mini-fourgonnette adaptée, spécialement pour la soirée au Stade de Baseball : à mon rythme, j’ai sauvé au moins une heure et demie!

Évidemment, je ne pouvais quitter Pittsburgh sans acheter un t’shirt des Pingouins puisque Mario Lemieux et Sydney Crosby sont tous deux natifs de mon propre pays!

 

Conclusion

Somme toute, ayant atteint mes objectifs, je suis très heureux de ma participation à ISSAC 2012. Nous allons contacter une présentatrice pour en savoir davantage sur son travail, répondre à un questionnaire en provenance du Royaume-Uni, envoyer des photos à une amie de Chicago et cet article à ISAAC Canada, ISAAC francophone et COMALSO de Belgique pour publication dans leurs Bulletins et sites webs.

Comme la Présidente d’ISAAC 2011-2012 Erna Phil le disait dans son discours de bienvenue, il est ici question d’écouter, de parler et de grandir. Nous ajouterions de se soucier de l’autre et de partager. Nous incitons donc sans aucune hésitation tout usager d’appareil de communication à participer à au moins une Conférence.

Nous avons eu la chance de remercier personnellement Faye Warren du PWUAAC Committee, Tracy Shepherd d’ISAAC Canada et Bob Conti de SHOUT pour nous avoir permis de participer. Une expérience comme celle-ci peut-être épuisante mais combien gratifiante. Espérons vous revoir à Toronto Breaking the Ice 2013 et ISAAC 2014 à Lisbonne, Portugal.

Robert JEAN, Auteur-conférencier

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. "> Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

www.robertjean.net

Marc Saint-Cyr, Accompagnateur-interprète

 

robert-isaac